Donnons-leur une classe

En Arménie, le nombre d'écoliers qui utilisent encore des bancs et des pupitres vétustes et délabrés reste malheureusement élevé. La France a financé la construction de 24 écoles et a lancé en 2006 une opération « Donnons-leur une classe » qui, à l'heure actuelle, a permis de fournir du mobilier de classe neuf à 30.000 écoliers.

MrgashenEquipement de l'école maternelle de Mrgashen

Cet équipement a été financé par des subventions de nombreux maires et des ministères des Affaires étrangères et de la Culture sur proposition de députés, des dons d'entreprises françaises et d' associations ainsi que des legs qui ont permis aux écoliers d'Arménie de travailler dans des conditions décentes.

A ce jour, grâce à environ 1.200.000 euros recueillis en quatre ans, 30.000 élèves et leurs enseignants ont bénéficié non seulement de meubles mais aussi d'équipements de laboratoires, d'ordinateurs et de matériel de sport.

Ce financement d'équipements scolaires a également permis le développement de la francophonie en Arménie. Cet impact sur l'enseignement du français est dû à un élan de sympathie et de reconnaissance envers le pays donateur.

C'est ainsi que la mairie de Vaulx en Velin qui finance sur trois ans l'équipement de 7 établissements scolaires de la ville d'Artik, a permis la création d'une classe de français dans cinq écoles dans une ville où l'enseignement de cette langue était inexistante.

Par ailleurs, le Fonds Arménien de France a apporté son aide financière à l'Ecole Française de Gumri ainsi qu'à l'Université française d'Erevan.

Objet de la campagne de solidarité lancée par le Fonds Arménien de France

Le Fonds Arménien est un constructeur humanitaire qui vise à donner à l'Arménie, à terme, les moyens de son propre développement afin que celle-ci s'émancipe de sa position de pays assisté.
A ce titre, l'enseignement des jeunes fait partie des priorités du Fonds Arménien de France.
L'urgence était de reconstruire les écoles. Aujourd'hui c'est fait, mais les équipements matériels scolaires manquent.
Pour offrir aux élèves un cadre d'études de qualité il faut :

  • Renouveler les meubles de chaque classe (très vétustes)
  • Créer des laboratoires pour un enseignement adapté
  • Créer des salles informatiques avec du matériel permettant d'intégrer les technologies nouvelles.
  • Equiper les salles de sport

EVALUATION

Exemple d'un investissement prévisionnel pour :

Une salle de classe (2 200 €) comprenant :
  • 30 chaises ou bancs d'élèves, un fauteuil d'enseignant
  • 15 bureaux de 2 élèves, 1 bureau d'enseignant
  • 1 tableau noir, 2 armoires de rangement
Un laboratoire (8 600 €) comprenant :
  • 30 chaises ou bancs d'élèves
  • 16 paillasses de travail, 1 table avec casier
  • 1 table de démonstration, 2 tables d'analyses
  • 2 systèmes de ventilation, 1 penderie
  • 1 bureau et 1 chaise pour l'enseignant
  • 3 armoires et 1 tableau noir
Salles informatique comprenant :
  • 3 ordinateurs et le matériel de câblage : 2 500 €
  • 6 ordinateurs et le matériel de câblage : 4 500 €
  • 8 ordinateurs et le matériel de câblage : 6 000 €
Matériel de sport : 2 000 €

A ce jour, 52 mairies ont participé au projet d'ameublement de classes de villages démunies pour un montant avoisinant les 150.000 €.

Planning prévisionnel

Nous souhaitons que la mise en œuvre de cette opération de modernisation des équipements scolaires soit achevée dans les meilleurs délais, afin de garantir en septembre 2014 une rentrée des classes qui permettra aux élèves d'Arménie de bénéficier pour les années à venir des conditions indispensables à un enseignement de qualité.

Quelques photos :

Classe d'une école à Abovian
Classe d'une école à Abovian

Enfants d'une école à Tcharentzavan
Enfants d'une école à Tcharentzavan

Classe équipée à Haterk
Classe équipée à Haterk

Classe équipée à Haghardzin
Classe équipée à Haghardzin

Equipement d'une classe informatique à Vaghuhas
Equipement d'une classe informatique à Vaghuhas