Construction d'un réseau d'adduction d'eau potable à Togh

Ce village de 750 habitants dans la province de Hadrut au sud de l’Artsakh a été durement touché pendant la guerre de libération. L’école, la maison pour tous et les canalisations d’eau potable ont été détruites.

Le Fonds Arménien de France et le Gouvernement de l’Artsakh se sont associés pour restaurer le système d’adduction d’eau de Togh en construisant de nouveaux canaux, un réseau de distribution, des puits et des stations de purification et d’assainissement.

Les travaux ont coûté 110 754 530 AMD et ont duré de mai 2011 à août 2012.