Projets du Fonds Arménien de France par thème
Situé dans la région de Hadrut (sud de l’Artsakh) à 20km de la frontière azérie, Drakhtik est un village de 430 habitants se consacrant principalement à l’agriculture et l’élevage.
Le Fonds Arménien de la Côte Est des Etats-Unis s’est associé au Gouvernement de l’Artsakh afin de construire un hôpital à Martuni, chef-lieu de la région du même nom.
Ce village de 750 habitants dans la province de Hadrut au sud de l’Artsakh a été durement touché pendant la guerre de libération. L’école, la maison pour tous et les canalisations d’eau potable ont été détruites.
Ce village d’éleveurs et d’agriculteurs situé à 5 kms de Shushi a payé un lourd tribut à la guerre de libération en pertes humaines et en destructions matérielles.
Depuis 1999, la capitale s’est dotée d’une maison de retraite, aménagée dans un immeuble des années 70 et restaurée grâce aux dons de Madame Louise Simone-Manoukian.
Kochoghot est un village de près de 600 habitants, dans la région de Martakert au nord de l’Artsakh.
Shushi possède un centre culturel, bel immeuble de quatre étages datant des années 60 avec une capacité d’accueil de 450 personnes.
Hadrut est le centre administratif de la région du même nom au sud du Karabagh. Son réseau d’alimentation en eau potable, vétuste, ne répondait pas aux besoins de sa population, près de 3000 habitants.
Le 23 mai 2012 ont eu lieu 2 cérémonies d'inauguration au Karabagh : celle de la nouvelle école secondaire de Vaghuhas (région de Mardakert) et celle du réseau d'eau potable de Stépanakert
Le projet de construction du nouveau centre de cardiologie de la ville de Goris, dans la région du Syunik, a été lancé par le Fonds Arménien de France, grâce aux legs de succession Chahinian et Barsamian, ainsi qu’avec le partenariat du Conseil général des Bouches du Rhône et de l’ASAF.