De l'eau à Ukhtadzor

Les 345 habitants de cette petite communauté rurale du Karabagh n’avaient droit qu'à deux heures d’eau potable par jour, à cause du manque d’entretien du réseau et de la perte d’eau au cours de son acheminement, résultant de l’obsolescence des canalisations qui datent des années 1950. Le Fonds Arménien lance un projet de réhabilitation de 4 km de canaux souterrains et la reconstruction de l’un des réservoirs d’eau, afin de doter ce village d’un accès permanent à l’eau potable.