Bike to Armenia

Parcourir à vélo les 4 500 kilomètres qui séparent la France de l'Arménie, c'est le défi que s'est lancé Téo Boutinaud. Ce jeune homme de 26 ans a souhaité collaborer avec le Fonds Arménien de France afin d'avoir une expertise de terrain qui l'aidera à cibler les projets qu'il souhaite financer.

D’origine arménienne par sa mère, Téo Boutinaud souhaite fédérer autour de cet événement sportif, dans l’optique de lever des fonds pour des projets humanitaires
« J’ai toujours eu envie de voyager et de m’ouvrir à la diversité des cultures de chaque pays. C’est donc pour moi l’opportunité de réaliser un rêve, tout en y apportant une dimension humanitaire », dit-il.

A travers cette aventure, il s’est fixé comme objectif de lever 8 200 €. Une somme qui permettra d’acheter du mobilier neuf pour une salle de classe (2 200 €), de livrer 30 colis pour des jeunes mamans (3 000 €) et enfin de pouvoir équiper des bâtiments publics ou privés en panneaux solaires (3 000 €)
« J’ai l’intime conviction, qu’à travers des initiatives individuelles, nous serons en capacité d’intégrer de l’humanitaire dans nos projets. Ainsi, j’espère par ce défi pouvoir améliorer le quotidien difficile des familles dans le besoin ».
Bike to Armenia Article 2
Partager et transmettre la culture arménienne, c’est également ce que souhaite Téo :

« J’espère pouvoir personnellement en apprendre davantage mais également de pouvoir en parler au plus grand nombre ».

S’agissant du financement des coûts liés au trajet et à l’organisation, il se fera principalement via des partenariats privés ; les dons iront exclusivement aux projets humanitaires. Le départ est prévu en septembre 2019. D’ici là, il vous est possible de suivre la préparation du projet « Bike to Armenia » sur les différents réseaux sociaux (Facebook, Youtube et Instagram) ainsi que sur le site internet : www.biketoarmenia.com

Bike to Armenia Article