En Arménie, le soleil brille 300 jours par an

En Arménie, le soleil brille 300 jours par an. Une source d'énergie inépuisable...


Ces 300 jours correspondent en moyenne pour toute l'Arménie à 2 500 heures d'ensoleillement. A titre de comparaison, Paris bénéficie de 1750 heures d'ensoleillement, Lyon de 2000h et Bordeaux de 2100h.


Pour utiliser cette source d'énergie gratuite, le Fonds Arménien de France a lancé en 2016 le projet « Energie Solaire en Arménie » (ESA) dont l'objectif est d'améliorer la qualité et le niveau de vie des habitants, notamment dans les villages défavorisés, en leur fournissant de l'eau chaude grâce à des panneaux solaires thermiques.

Des panneaux solaires photovoltaïques sont par ailleurs installés dans les équipements publics (écoles, dispensaires, mairies, hôpitaux) pour leur fournir gratuitement de l'électricité.

ESA Ferme


Ce projet correspond à des besoins s'inscrivant dans un contexte difficile :

  • difficultés économiques et sociales de nombreux ménages en Arménie;

  • particulièrement dans les zones rurales;

  • poids élevé des dépenses en énergie pour les familles et les équipements publics;

  • montant de l'investissement élevé qui est un frein à l'acquisition de ce type d'équipement par ceux qui en ont le plus besoin.


D'ores et déjà, 133 familles du village de Karin Dag, en Artsakh, ont été dotées de panneaux solaires thermiques qui leur fournissent de l'eau chaude gratuitement. Il en est de même pour 54 familles du village de Khashtarag.

ESA Arcax 3
Prochaines étapes : 7 nouveaux villages du Tavush situés à proximité de la ferme de Lusadzor (Ditavan, Ayketsor, Aknaghbyur, Ayguepar, Voskepar, Paravakar, Lusadzor) ainsi que les régions de Shushi, Askeran et Martuni en Artsakh.