Inauguration de l'école de Chouchi

Shushi bh
Entrée principale de l'Ecole Professionnelle Yeznig Mozian

Ouverture à Chouchi de la première École professionnelle des métiers du bâtiment du Karabagh

Il porte le nom de son bienfaiteur, Yeznig Mozian.

Le Fonds Arménien a inauguré, le 19 septembre 2015 à Chouchi, l'Ecole de formation aux métiers du bâtiment Yeznig Mozian – la première du Karabagh – en présence du Président du Haut Karabagh, Bako Sahakian. Le complexe ultra-moderne a été construit grâce au legs accordé par Yeznig Mozian au Fonds Arménien de France et à la participation du gouvernement du Haut Karabagh.

Près de cent personnes venues de France – des membres de la famille de Yeznig Mozian, des parlementaires, des élus régionaux, départementaux et municipaux, des représentants associatifs et des entrepreneurs – ont assisté à l'inauguration. La délégation du Fonds Arménien de France était conduite par Bédros Terzian, accompagné du directeur exécutif du Fonds Arménien Hayastan, Ara Vardanyan.

Le complexe a été conçu par l'architecte Alain Daronian. Il s'étend sur 4050 m2 et est conforme aux standards des CFA (Centres de Formation des Apprentis) de France. Coordinateur en chef du projet et membre du Fonds Arménien de France, Robert Aydabirian, qui a joué un rôle déterminant dans cette réalisation, a déclaré :

« L'ouverture de cette école professionnelle, rêvée par notre oncle Yeznig, avec près de 70 apprentis dès la première année, récompense nos cinq années de travail acharné. Les administrateurs et la jeune direction de la Fondation de l'École Professionnelle Yeznig Mozian, créée ce jour, se sont engagés à former des professionnels qualifiés et reconnus. Ceux-ci contribueront à développer les villes et les villages de l'Artsakh et à mettre en œuvre les technologies et les méthodes nouvelles du secteur. Ils contribueront ainsi à créer un esprit positif et entrepreneurial dans les différentes couches de la société ».

D'une capacité de 450 élèves, l'École dispose de toutes les commodités nécessaires pour dispenser à la fois un programme d'enseignement général, de langue et de formation professionnelle. Le Centre comprend des salles de classe, des ateliers et des laboratoires, des salles de dessin et d'informatique entièrement équipées, ainsi qu'une bibliothèque et une cafétéria. Formé en France, le corps enseignant préparera, sur trois ans, des apprentis venus des différentes régions de l'Artsakh aux métiers de peintre, plâtrier, carreleur, plombier, chauffagiste, maçon, coffreur, métallier, serrurier et électricien. Dans le cadre de leur cursus, les étudiants vont acquérir une expérience pratique en travaillant, en alternance, au sein d'entreprises de construction locales partenaires. Pour demeurer conforme aux normes éducatives européennes, l'école a conclu des accords de coopération avec des Écoles professionnelles françaises.

 Shushi 11 BD
Ara Vardanyan, directeur exécutif du Fonds arménien Hayastan, et Robert Aydabirian, coordinateur en chef du projet Mozian
 Shushi 3 BD
Couloir de l'école
Shushi 6 BD
Plaque en mémoire du bienfaiteur
Shushi 5 BD
Bédros Terzian, Président du Fonds Arménien de France
Shushi 7 BD
Le Président du Karabagh Bako Sahaguian, en compagnie d'élus français
Shushi 8 BD
Le président Bako Sahaguian dans l'un des ateliers de l'école
Shushi 9BD
Façade est de l'Ecole Professionnelle Yeznig Mozian