Contrôle des comptes

Les Fonds nationaux et le Fonds « Hayastan » sont totalement indépendants des acteurs avec lesquels ils travaillent et collaborent. Ils sont seuls responsables du devenir des legs et des dons. Leurs budgets sont indépendants du budget de l’Etat.

Pour s’assurer l’emploi optimal des dons recueillis, le Fonds Arménien gère lui-même et investit directement les sommes nécessaires aux réalisations, des projets choisis par appel d’offres. Ainsi pouvons-nous récapituler le circuit des dons :

Chaque don suit le chemin suivant :

Don individuel ---> Fonds Arménien de France ---> Fonds Hayastan ---> financement direct des projets sans aucun autre intermédiaire.

La gestion des Fonds est entièrement transparente. Chaque Fonds, tant en Arménie qu’en diaspora, est tenu de faire certifier ses comptes annuels par des audits effectués par des entreprises occidentales indépendantes. En France, les audits sont réalisés par le cabinet Grant Thornton. Cette année encore, une approbation "sans réserve" a été accordée.

Tous les comptes sont librement consultables, en Arménie comme en France, sur simple demande. Toutes les réalisations (plus de 500 à ce jour) peuvent être visitées, en Arménie comme au Karabagh. La gestion du Fonds est entièrement transparente.

En outre, chaque Fonds est tenu de ne jamais consacrer plus de 10% de ses recettes aux frais de fonctionnement.

Les Fonds Arméniens sont des associations gérées de façon optimale, assistées, au besoin, de conseillers financiers qui étudient professionnellement les comptes pour orienter au mieux la gestion.

Nos comptes et travaux sont contrôlés de la manière suivante :

L’utilisation des fonds recueillis par le Fonds Arménien “Hayastan“ fait l’objet d’un contrôle à deux niveaux :

  • deux contrôleurs internes représentant l’Arménie et la Diaspora;
  • un Audit externe réalisé par le Cabinet Grant Thornton : audit comptable et audit de réalisation.

Tous les projets font l’objet d’appels d’offres publics suivant les règles et normes de la Communauté européenne.

L’administration du Fonds en Arménie (Erevan) comprend un directeur exécutif et 23 employés, cadres et agents de maîtrise (ingénieurs, architectes, comptables).

Par accord international des différents Fonds, la part des recettes consacrées aux dépenses de fonctionnement est limitée à 8%.

Les comptes et les rapports d’audit sont mis à la disposition de tout donateur :

Cabinet Grant Thornton, 100 rue de Courcelles, 75017 Paris.